Passer aux informations produits
1 de 2

Tomate Précoce de Quimper

Tomate Précoce de Quimper

Si chez toi les étés sont courts et frais ou si tu as peu de soleil dans ton jardin, la Précoce de Quimper est LA tomate qu’il te faut. Extrêmement précoce (récolte seulement 35 à 40 jours après le repiquage !), elle pousse même avec beaucoup d’ombre et peu de chaleur. Et ce n’est pas son seul intérêt, car elle est aussi très résistante à la sécheresse comme elle a la faculté de prélever les éléments nutritifs et l’eau en profondeur. C’est ce qui donne à ses petits fruits rouges leurs arômes incomparables. Une variété pour les Bretons, pour les Sudistes, ou simplement pour les impatients !

✅ 100% bio et reproductible

✅ Qualité garantie La Semence Bio

Prix habituel €3,90 EUR
Prix habituel Prix promotionnel €3,90 EUR
En vente Épuisé
Taxes incluses. Frais d'expédition calculés à l'étape de paiement.
Afficher tous les détails

Pourquoi tu vas l'adorer ?

  • Pour son extrême précocité : tu pourras la récolter seulement 1 mois après le repiquage ou 3 mois après le semis
  • Pour sa résistance à la sécheresse : c’est une tomate que tu peux arroser une seule fois à la plantation et ne plus lui donner d’eau ensuite !
  • Pour son adaptabilité : elle se plaît tout particulièrement bien sous climat breton, mais elle pousse très bien partout en France, aussi en montagne
  • Pour sa belle saveur : juteuse et acidulée, elle développe des arômes exceptionnels si elle n’est pas arrosée
  • Pour sa robustesse : elle est très peu sensible aux maladies
  • Pour son faible besoin de soleil : elle pousse aussi très bien dans des zones ombragées ou sur un balcon

Idéal en cuisine pour : salade, carpaccio, sandwich, gaspacho, sauce, tomate grillée

Toutes ses caractéristiques

Nom latin : Solanum lycopersicum

Variété : Précoce de Quimper

Type : croissance indéterminée

Cycle de vie : Annuelle

Conditionnement : Sachet de 35 graines

Reproductibilité : Oui

Agriculture biologique : Oui

Hauteur des plants : 150-200 cm

Levée des graines : 7-10 jours

Température germination optimale : 23-25°C

Durée jusqu'à la récolte : 95-100 jours

Semis en pleine terre : Non

Semis en contenant : Oui

  • Marie V.

    Super surprise d'avoir reçu un échantillon gratuit avec ma commande. En plus j'ai semé les graines et elles ont déjà germé. Je les recommanderai c'est certain

  • Nicolas R.

    J’ai reçu ma commande rapidement et les graines sont de très bonnes qualité. Hâte d’avoir les premières récoltes ! Mon basilic Géant est très bien parti !

  • Eleonore T.

    Merci pour le petit mot et l'échantillon dans la commande, vous êtes au petit soin c est vraiment rare de nos jours 😍

Périodes de semis

Jan J Fév F Mar M Avr A Mai M Jui J Jui J Aoû A Sep S Oct O Nov N Déc D

Périodes de récolte

Jan J Fév F Mar M Avr A Mai M Jui J Jui J Aoû A Sep S Oct O Nov N Déc D

Nos conseils pour cultiver avec goût

SEMIS

Quand semer la tomate Précoce de Quimper

Comme toutes les autres variétés, la tomate Précoce de Quimper nécessite une température constante d’au minimum 20°C pour germer, et idéalement entre 23 et 25°C. Il est donc impossible de la semer directement en pleine terre dans nos contrées. Tu devras donc la semer en intérieur avant de la repiquer en pleine terre environ 2 mois plus tard, une fois que tout risque de gelée est passée

Et comme elle stoppe son développement en dessous de 10°C la nuit, il est inutile de vouloir la semer trop tôt.  

Dans les régions les plus chaudes, tu pourras donc commencer tes semis au mois de février, mais dans la plupart des régions il est généralement inutile de semer tes tomates avant mars / avril. 

Comment semer la tomate Précoce de Quimper en intérieur (repiquage nécessaire)

Le semis de la tomate se fait uniquement à l’intérieur, environ 2 mois avant la mise en place. 

Une fois que tu as reçu ton sachet de graines 100% bio des Jardiniers du goût, voici comment faire.

  1. Remplis le contenant individuel de ton choix de terreau pour semis et tasse-le légèrement.
  2. Creuse un petit trou d’environ 0,5 cm de profondeur.
  3. Ouvre ton sachet de graines des Jardiniers du goût et places-en deux ou trois dans le trou.
  4. Recouvre délicatement les graines de quelques millimètres de terreau.
  5. Arrose généreusement pour que la terre soit bien humide mais sans qu’elle soit détrempée.
  6. Répète l’opération dans autant de contenants individuels que tu souhaites.
  7. Place tes semis proches d’une fenêtre ensoleillée ou d’une autre source de chaleur. La température doit être au minimum de 20° jour et nuit pour que la germination ait lieu, mais l’idéal est entre 23 et 25°C.

Arrose ensuite régulièrement jusqu’à la fin de la levée pour que le terreau reste toujours bien humide mais jamais détrempé.

Après la levée, ne conserve que le plant le plus vigoureux si plusieurs graines ont germé dans un même contenant. Tu peux éventuellement repiquer dans un autre contenant les plants que tu supprimes.

REPIQUAGE

Quand et comment repiquer la tomate Précoce de Quimper

Environ 2 mois après le semis, lorsque tes plants de tomate Précoce de Quimperse sont bien développés, que tout risque de gelée est exclu, et que la température nocturne ne descend plus sous les 10°C, il est temps de les repiquer en pleine terre pour qu’ils poursuivent leur croissance.

Suis alors ces étapes : 

  1. Prépare ton sol en cassant les mottes et en l’aérant délicatement avec une grelinette ou une griffe de sol
  2. Creuse des trous de la profondeur de tes mottes, avec un espace de 50 cm dans le rang et de 1m entre les rangs. 
  3. Sors tes plants de leur contenant et place-les dans chaque trou en enterrant la tige jusqu’aux premières feuilles. 
  4. Ramène la terre autour des plants et tasse-la légèrement.
  5. Arrose généreusement pour que la terre soit bien humide mais sans qu’elle soit détrempée.

Important : au moins 1 semaine avant la plantation au potager, endurcis tes plants en les plaçant à l’extérieur la journée et rentre-les à l’intérieur la nuit. Tu auras ainsi des plants beaucoup plus vigoureux au moment de la mise en terre.

ENTRETIEN

Entretien de la tomate Précoce de Quimper

La tomate Précoce de Quimper a la particularité de ne pas nécessité d’arrosage, à condition tout de même de lui fournir un bon paillage. Tu devras l’arroser une seule fois, au moment du repiquage. Ensuite ne lui donne plus d’eau, c’est comme ça qu’elle développera ses plus beaux arômes ! Bien entendu, des arrosages sont nécessaires si tu la cultives en sac ou en pot, car elle ne pourra pas aller puiser son eau en profondeur.

Faut-il tailler et tuteurer la tomate Précoce de Quimper?

Comme il s’agit d’une variété à croissance indéterminée, la tige va continuer à s’allonger et former de nombreuses branches latérales, donnant toutes des fleurs et donc des fruits si elles sont fécondées. Pour garder de l’ordre dans ton jardin et faciliter la récolte, tu peux donc tuteurer tes plants de tomate Précoce de Quimper et les tailler en supprimant les gourmands. 

Mais sache aussi qu’à l’origine la tomate est une plante buissonnante et rampante. Il est donc aussi possible de laisser tes plants se débrouiller tout seul et de ne pas les tailler ni de les tuteurer. Cela te demandera moins d’effort, tu ne blesseras pas tes plants en les taillant et la récolte est souvent plus abondante. 

Pour cultiver la tomate Précoce de Quimper sans taille ni tuteur, il te faudra toutefois prévoir de la place, au moins 1m² par plant, ainsi qu’un paillage important pour éviter le contact avec le sol des feuilles et des fruits.

RECOLTE

Récolte de la tomate Précoce de Quimper

Variété extrêmement précoce, tu pourras commencer à récolter tes tomates Précoce de Quimper seulement 3 mois mois après le semis ! Une fois les plants repiqués, les fruits se développent et mûrissent en effet en 35 à 40 jours.

LES BONNES ASSOCIATIONS

Avec quoi planter la tomate Précoce de Quimper

La tomate Précoce de Quimper est naturellement résistante à de nombreuses maladies, mais tu peux tout de même renforcer sa protection grâce à plusieurs associations. 

Le basilic, le persil, la ciboulette, la sauge, l'œillet d’Inde et le souci produisent des odeurs désagréables pour la plupart des insectes nuisibles tels que les pucerons, les aleurodes et les nématodes. Sème-les au pied de tes plants de tomates pour éviter leur présence. Tu trouveras d’ailleurs les graines à semer de ces géniales plantes de compagnonnage sur notre site, dans les onglets “Nos aromatiques” et “Nos fleurs”. 

L’oignon, l’ail et l’épinard produisent quant à eux des composés chimiques dans la terre qui ont des propriétés antifongiques et antibactériennes. À proximité de tes tomates, ils aideront à prévenir de nombreuses maladies, notamment le mildiou. 

Le haricot est quant à lui capable de fixer l’azote de l’air dans le sol, ce qui est bénéfique pour la croissance des tomates. 

Le radis et la carotte possèdent également un système racinaire qui desserre le sol, permettant à l’eau et à l’air de mieux y circuler. Cela favorise une meilleure absorption des nutriments et de l’eau par les plants de tomates, et stimule donc leur croissance. Et ça tombe bien car l’odeur forte des tomates repousse efficacement la mouche de la carotte et les altises, un ravageur du radis. 

Grâce à toutes ces associations, tu auras donc des tomates en meilleure santé et plus productive sans utiliser de produits chimiques, c’est vraiment du gagnant-gagnant !

Évite en revanche d’associer les tomates avec des plantes qui appartiennent à la même famille, celle des Solanacées. Cela concerne notamment la pomme de terre, l’aubergine et le poivron. Ces plantes ont des besoins en nutriments similaires et sont donc en compétition avec la tomate au jardin. Mais surtout, elles peuvent transmettre aux tomates des maladies communes comme le mildiou. 

Évitez aussi d’associer les courges et les tomates. Elles ont un système racinaire très étendu et profond, ce qui peut entraîner une compétition pour l’eau et les nutriments dans le sol. Les courges peuvent également être des hôtes pour des insectes nuisibles tels que les aleurodes, qui peuvent endommager les plants de tomates.

Les légumes appartenant à la famille des Brassicacées, comme les choux et le fenouil, sont aussi à proscrire. Ils produisent des composés qui peuvent inhiber la croissance des plants de tomates.

CONSERVATION

Conservation de la tomate Précoce de Quimper

Une fois récoltée, la tomate Précoce de Quimper peut se conserver jusqu’à 1 semaine à température ambiante. Évite en revanche le réfrigérateur car le froid lui fait perdre une partie de ses saveurs. 

Pour une conservation plus longue, tu peux transformer la tomate Précoce de Quimper en jus, coulis ou purée, ce qui te permettra de la garder plusieurs mois.

EN CUISINE

Cuisiner la tomate Précoce de Quimper

La tomate Précoce de Quimper apporte une belle touche de fraîcheur en cuisine. Sa saveur vive et légèrement acidulée, associée à sa texture juteuse, en fait un ingrédient idéal pour des plats vifs et savoureux.

Leur taille modeste et leur mûrissement précoce rendent les tomates Précoce de Quimper parfaites pour des salades estivales rapides et fraîches. Elles peuvent être utilisées entières ou coupées en deux, apportant une explosion de saveur et une touche de couleur vive à des plats comme les salades caprese ou les tartes aux tomates.

Ces tomates sont également idéales pour une cuisson rapide. Elles conservent leur forme et leur saveur même lorsqu'elles sont légèrement grillées ou sautées, ajoutant une note acidulée à des plats de pâtes, des pizzas ou des bruschettas. Leur taille les rend également adaptées pour des apéritifs ou des accompagnements, comme des brochettes de tomates et mozzarella.

En plus, la Précoce de Quimper est excellente pour les conserves et les sauces maison. Leur saveur distinctive et leur consistance ferme permettent de créer des sauces tomates riches et des conserves qui capturent l'essence de l'été.

En choisissant la tomate Précoce de Quimper pour ta cuisine, tu optes pour un légume versatile, rapide à mûrir et riche en goût, parfait pour enrichir une grande variété de plats avec une touche de fraîcheur et de vivacité.