Passer aux informations produits
1 de 2

Romarin Officinal

Romarin Officinal

Est-ce que ce sera pour son délicieux parfum qui aromatise à merveille tes plats ? Pour son puissant effet répulsif contre les insectes parasites ? Pour ses vertus médicinales reconnues depuis l’Antiquité et validées par la science moderne ? Ou pour tout ça à la fois ? Ce qui est sûr, c’est qu’il n’y a que des bonnes raisons de semer du romarin officinal dans ton jardin !

✅ 100% bio et reproductible

✅ Qualité garantie La Semence Bio

Prix habituel €3,90 EUR
Prix habituel Prix promotionnel €3,90 EUR
En vente Épuisé
Taxes incluses. Frais d'expédition calculés à l'étape de paiement.
Afficher tous les détails
  • Marie V.

    Super surprise d'avoir reçu un échantillon gratuit avec ma commande. En plus j'ai semé les graines et elles ont déjà germé. Je les recommanderai c'est certain

  • Nicolas R.

    J’ai reçu ma commande rapidement et les graines sont de très bonnes qualité. Hâte d’avoir les premières récoltes ! Mon basilic Géant est très bien parti !

  • Eleonore T.

    Merci pour le petit mot et l'échantillon dans la commande, vous êtes au petit soin c est vraiment rare de nos jours 😍

Pourquoi tu vas l'adorer ?

  • Pour son parfum puissant : idéal pour parfumer viandes, poissons et légumes
  • Pour son esthétisme : tu peux utiliser cette plante buissonnante de 1m à 1m50 de hauteur pour donner une touche méridionale à ton jardin
  • Pour ses fleurs mellifères : grâce à lui tu vas attirer toutes les abeilles du coin pour polliniser tes fruits et légumes
  • Pour son utilité jardin : sa forte odeur créer une barrière protectrice contre de nombreux insectes ravageurs et son feuillage persistant empêche la croissance des mauvaises herbes
  • Pour ses vertus médicinales : infections, fatigue, maux digestifs, douleurs articulaires, tu auras dans ton jardin l’une des plantes médicinales les plus puissantes

Idéal en cuisine pour : marinades, grillades, plats en sauces, légumes

Toutes ses caractéristiques

Nom latin : romarinus vulgaris

Variété : officinal

Type : /

Cycle de vie : Vivace

Conditionnement : Sachet de 0,1 gramme

Reproductibilité : Oui

Agriculture biologique : Oui

Hauteur des plants : 100-150 cm

Levée des graines : 15-40 jours

Température germination optimale : 18-20°C

Durée jusqu'à la récolte : 180-360 jours

Semis en pleine terre : Oui

Semis en contenant : Oui

Périodes de semis

Jan J Fév F Mar M Avr A Mai M Jui J Jui J Aoû A Sep S Oct O Nov N Déc D

Périodes de récolte

Jan J Fév F Mar M Avr A Mai M Jui J Jui J Aoû A Sep S Oct O Nov N Déc D

Nos conseils pour cultiver avec goût

SEMIS

Quand semer le romarin officinal

La levée des graines de romarin peut prendre jusqu’à plus d’un mois et son développement ensuite est particulièrement lent, c’est pourquoi il faut le semer tôt dans l’année. Tu peux ainsi commencer tes semis en intérieur dès le mois de février/mars, ou en avril/mai en pleine terre. 

Comment semer le romarin officinal en pleine terre

Une fois que tu as reçu ton sachet de graines 100% bio des Jardiniers du goût, que les dernières gelées sont passées et que la température le permet, suis ces étapes simples :

  1. Prépare ton sol en cassant les mottes et en l’aérant délicatement avec une grelinette ou une griffe de sol
  2. Prépare des sillons de 0,5 cm de profondeur, idéalement en bordure de potager. Si tu fais plusieurs rangées, espace les d’au moins 50 cm.
  3. Ouvre ton sachet de graines des Jardiniers du goût et place une graine tous les 2-3 cm.
  4. Recouvre à peine de terre et tasse très légèrement, les graines de romarin ont besoin de beaucoup de lumière pour germer
  5. Arrose généreusement pour que la terre soit bien humide mais sans qu’elle soit détrempée. 

Arrose ensuite régulièrement mais en petite quantité. Le sol doit rester bien humide pendant toute la période de germination mais jamais détrempé. 

Au fur et à mesure de la pousse, éclaircis tes semis pour ne garder qu’un plant tous les 30 cm.

Comment semer le romarin officinal en intérieur

Le semis en intérieur en godets est très pratique pour gagner du temps, tu pourras ainsi mettre tes plants en terre dès la fin des gelées. Une fois que tu as reçu ton sachet de graines 100% bio des Jardiniers du goût, voici comment faire : 

  1. Remplis les contenants de ton choix de terreau pour semis
  2. Ouvre ton sachet de graines des Jardiniers du goût et places-en trois ou quatre à la surface
  3. Recouvre très délicatement les graines d’un tout petit peu de terre et tasse légèrement
  4. Arrose généreusement pour que la terre soit bien humide mais sans qu’elle soit détrempée.

Arrose ensuite régulièrement jusqu’à la fin de la levée pour que le terreau reste toujours bien humide mais jamais détrempé. 

Après la levée, éclaircis les plants en ne gardant que celui qui est le plus robuste.

REPIQUAGE

Quand et comment repiquer le romarin officinal

Lorsque tout risque de gel est définitivement passé et que tes plants de romarin officinal sont bien développés, soit environ 2 mois après le semis, il est temps de les repiquer en pleine terre pour qu’ils poursuivent leur croissance. 

Voici comment faire :

  1. Prépare ton sol en cassant les mottes et en l’aérant délicatement avec une grelinette ou une griffe de sol. 
  2. Creuse des trous de la profondeur de tes mottes, espacés les uns des autres de 30 cm et de 50 cm entre les rangées. 
  3. Sors délicatement tes plants de leur contenant
  4. Place un plant dans chaque trou
  5. Ramène la terre autour des plants et tasse légèrement.
  6. Arrose ensuite pour que la terre adhère bien aux racines

ENTRETIEN

Entretien du romarin officinal

La seule chose que tu dois faire avec ton romarin, c’est de le tailler au moment de la floraison pour conserver son port et favoriser la ramification et l'apparition de nouvelles feuilles.

Il supporte en revanche extrêmement bien la sécheresse et n’a pas besoin d’être arrosé, sauf en cas de chaleur extrême. N’oublie pas qu’il pousse à l’état sauvage dans tout le pourtour méditérannéen sans que quelqu’un vienne l’arroser !

Il tolère également très bien le froid, jusqu’à -12°C, voire -15°C, à condition toutefois d’être dans une terre bien drainée. S’il gèle et que sa terre est trop humide, il ne va pas le supporter. Si tu vis dans une région à hiver froid et humide, il est donc préférable de le cultiver en pot et de le mettre à l’abri l’hiver.

RECOLTE

Récolte du romarin officinal

Une chose est sûre, le romarin officinal sait se faire désirer. La récolte peut commencer seulement lorsque ta plante est bien établie, ce qui peut prendre entre 6 mois à un an après le semis, selon les conditions de croissance. Cependant, pour la première année, il est préférable de récolter modérément pour permettre à la plante de bien s'établir. Tu ne devris jamais laisser moins de 30 cm de tige après la récolte. 

Ce n’est donc qu’à partir de la deuxième année que tu pourras vraiment faire de belles récoltes. Mais comme il s’agit d’une plante vivace, tu pourras te rattraper grâce à des récoltes sur de nombreuses années !

Une fois que ton romarin est bien établi, tu peux aussi le récolter toute l’année, même en hiver. Coupe alors les tiges en essayant de faire une taille de formation pour ne pas déséquilibrer le port de ta plante. 

Sache aussi que le meilleur moment pour récolter les feuilles de romarin est le matin, juste après la rosée, car c’est à ce moment-là que les feuilles sont le plus chargées en arômes.

LES BONNES ASSOCIATIONS

Avec quoi planter le romarin officinal

Le romarin est une excellente plante compagne, dont l’odeur puissante repousse efficacement de nombreux insectes ravageurs. 

Il aidera ainsi notamment les choux à se défendre contre la piéride et empêchera la mouche de la carotte de faire des dégâts. 

Le romarin possède également des propriétés antifongiques qui peuvent aider à protéger les plantes voisines des maladies causées par les champignons.

Son feuillage persistant permet également d’inhiber la croissance des mauvaises herbes, et ses belles fleurs bleues attirent les insectes pollinisateurs en masse. 

C’est donc une plante exceptionnelle à utiliser sans modération au jardin pour protéger tes légumes !

CONSERVATION

Conservation du romarin officinal

L’idéal est de récolter les feuilles de romarin au gré de tes besoins pour les consommer fraîches.

Pour une conservation plus longue, tu peux faire sécher le romarin. Récolte alors les rameaux en veillant toujours à laisser au moins 30 cm de hauteur et à ne pas déséquilibrer le port de ta plant. Récolte tôt dans la journée, après la dissipation de la rosée et avant que le soleil ne chauffe trop la plante. Pour le séchage, attache les tiges en petits bouquets et suspend-les à l’envers dans un endroit sec, chaud, sombre et bien ventilé. Le séchage peut prendre une à deux semaines. Une fois les feuilles sèches, détache-les des tiges et conserve-les dans un récipient hermétique à l’abri de la lumière.

Tu pourras ainsi le conserver jusqu’à un an.

EN CUISINE

Cuisiner le romarin officinal

Le romarin est une herbe aromatique puissante qui est particulièrement idéale pour parfumer les viandes, que ce soient les rôtis, les grillades, les ragoûts, l’agneau, le poulet ou le porc. Il n’a d’ailleurs pas seulement un intérêt gustatif en marinade car ses propriétés bactéricides permettent de réduire les toxines de putréfaction.

Mais ce n’est pas seulement une herbe pour carnivores. Le romarin accompagne aussi à merveille les poissons, les coquillages, les oeufs et bien sûr tous les plats de légumes. Tu peux aussi l’utiliser pour aromatiser l’huile d’olive et les sauces.

Vertus médicinales

Vertus médicinales

Le romarin est reconnu depuis longtemps pour ses vertus médicinales. Tu peux ainsi le consommer en infusion pour ses effets bactéricides. Il est indiqué pour traiter fatigue, faiblesse, troubles digestifs et hépatiques, infections respiratoires et de la sphère ORL et maux de tête.

Son huile essentielle a également reçu la validation scientifique des plus grandes institutions de santé pour améliorer les troubles digestifs et les problèmes de circulation sanguine, ainsi que pour soulager les douleurs rhumatismales. Certaines études lui attribuent aussi des effets bénéfiques sur la mémoire et la concentration.

Ce n’est donc pas pour rien si le romarin a été vénéré pendant des millénaires. Les Égyptiens le plaçaient ainsi dans la tombe des pharaons pour fortifier leur âme, tandis que les Grecs le portaient sur la tête pour stimuler leur mémoire. Il fut aussi beaucoup utilisé durant les épidémies de peste pour purifier l’air. 

Sache aussi que de nombreuses cultures lui attribuent le pouvoir de “chasser les mauvais esprits”, que ce soit en le brûlant dans une pièce ou en le plaçant sous l’oreiller pour chasser les cauchemars.